Partant du principe que le plaisir des yeux ne vaut rien sans le contentement d’un estomac rassasié, voici cinq lieux «à voir et à manger», parfaits pour prendre le pouls de la ville lors d’un premier séjour.

1. Brunch en terrasse – Oosten (Mayfarthstraße 4)
Quelle meilleure façon de commencer un week-end ensoleillé que de s’installer à la terrasse de l’Oosten, au bord du Main? On voit passer les avirons, les joggeurs, les planchistes qui gagnent le skate park, juste à côté. Ici, le temps semble suspendu, même à l’ombre de la Banque centrale européenne, avec la skyline en toile de fond.

2. Café sur les toits face à la skyline (Zeil 116)
En attendant que le Skybar de la One Tower ouvre ses portes au public à 185 m d’altitude, on viendra plus modestement s’attabler à la terrasse de la Galeria Kaufhof pour prendre de la hauteur. Ici, ce qui est dans l’assiette compte moins que la vue spectaculaire sur le mur de gratte-ciels qui se dresse face à nous.

3a. Saucisse/Grüne Soße à la charcuterie Dey dans la nouvelle vieille-ville (Markt 15)
Sur la place où de nombreux touristes se photographient devant le buste d’un poète local qu’ils prennent pour Karl Marx, le bâtiment rouge sang de la charcuterie Dey ne passe pas inaperçu. Il y a bien longtemps, jusqu’à 200 bouchers-charcutiers travaillaient dans le quartier et le sang coulait à flots en direction du Main.À déguster sur le pouce: la saucisse de Francfort maison, plusieurs fois primée, et la Grüne Soße, la sauce froide aux sept herbes. C’est LA spécialité de Francfort, servie avec des pommes de terre à la poêle ou de simples œufs durs.

3b. Vous souhaitez vous asseoir et prendre un peu plus de temps pour la pause de midi? Optez pour le restaurant Badias, dans le musée de la Schirn, à deux pas de là. Cuisine de saison entre Maroc et Israël, à déguster sous un plafond qui culmine à 15 m de hauteur.

4. Café/emplettes à la Kleinmarkthalle (Hasengasse 5-7)
Rendez-vous cosmopolite des fines bouches, le marché couvert de la Kleinmarkthalle est une merveilleuse occasion d’élargir son horizon gastronomique. Déambulez entre les étals et faites voyager vos papilles.

5. Cidre et spécialités locales chez Solzer (Berger Straße 260)
Pour finir la journée, petite escapade dans le quartier de Bornheim, à quatre stations de métro du centre-ville. Véritable village dans la ville, Bornheim compte quelques-uns de ces restaurants typiques de Francfort, les Apfelweinwirtschaften (bistrots à cidre), où l’on savoure des plats rustiques dans une ambiance chaleureuse, assis à de longues tables communes.

Et puis impossible de repartir de Francfort sans avoir goûté la boisson locale: le cidre ou vin de pomme, plus aigre que le cidre français, servi au verre ou en cruches de grès.