DE | FR | IT | EN

URBAN DICTIONARY: Valence

Langues parlées sur place: le valenciano (langue régionale) et le castillan (espagnol, langue officielle de l’Espagne)

En Espagne, les langues officielles régionales ont été acceptées de tout temps, même si Franco a essayé de les subjuguer lors de son régime dictatorial. Le valenciano (valencien) de la province autonome de Valence en fait partie. Il est plus répandu dans les régions rurales et un peu moins dans les centres urbains, à l’image de Valence, par exemple. Cette langue est en fait apparentée au catalan, dont la phonétique est fort similaire. Voici quelques exemples de valencien, en castillan (espagnol) et dans leur traduction française:

¡E! = ¡Hola! = bonjour
iAu! = iAdiós! = au revoir
Platja = Playa = plage
Mone = Vámonos = mettons-nous en route
Ves a fer la mà = Vete a tomar por saco = va te faire voir
Hace día de Falles = Hace buen tiempo = il fait beau
Falle = Antorcha = torche/flambeau
Olivas = Aceitunas = olives

By |2021-05-17T11:07:32+02:00mai 17th, 2021|Urban Dictionary|

URBAN DICTIONARY: Slang de Francfort

Mini-glossaire des mots à connaître pour s’y retrouver dans les restaurants typiques de Francfort.

Ebbelwoi
L’appellation locale pour désigner le cidre, Apfelwein. Ou encore Äppelwei.

Bembel
La cruche en grès gris et bleu dans laquelle les serveurs apportent le cidre. À plusieurs, on commande un Dreier Bembel, un Sechser Bembel, voire un Zehner Bembel pour une contenance de trois, six ou dix verres.

Petzen
Partout ailleurs, petzen signifie rapporter, moucharder, cafarder. En Hesse, c’est tout simplement «boire». Lass uns ‘nen Schoppen zusammen petzen! (Allez, buvons un verre de cidre ensemble!) Un Schoppen? Un verre de cidre, bien entendu!

Geripptes
Le nom du verre à cidre (0,25 ou 0,5 l), recouvert d’un motif caractéristique à losanges. Désigne également une tour de la ville, dont la façade en verre est ornée du même motif.

Musik
Aucune allusion au vieil opéra de la ville, à la scène jazz locale ou aux places fortes de la musique actuelle que sont le Batschkapp ou le Zoom. Dans les tavernes de Francfort, la Musik évoque une marinade d’oignons qui accompagne un fromage local. Pour un résultat souvent jugé… intriguant par les novices: le Handkäse mit Musik (fromage fait main à la sauce Musik).

By |2021-02-26T10:24:38+01:00février 26th, 2021|Urban Dictionary|

URBAN DICTIONARY

En tant que représentante de la génération Z (ou presque), j’éprouve quelque difficulté à trouver un terme véhiculant un jeu de mots ou un sens caché. Est-ce que je devrais porter mon choix sur un «mot jeune»? Ou plutôt un mot porteur d’histoire? Comme je me pique d’authenticité, je choisis un mot branché, bien sûr. Ou mieux encore? Je vais «fix» (tout à fait) rédiger le reste du texte comme je m’exprime par oral. C’est vraiment «fresh» (chouette) de pouvoir, pour une fois, écrire ce que l’on veut sans trop réfléchir. Et à quel point est-ce «weird» (bizarre) d’utiliser des expressions suisses en langue écrite? «Läuft bei mir!» (Ça marche pour moi!) D’accord, je n’utiliserais jamais cette expression, car «Läuft bei mir!» (Ça marche pour moi!), je ne la «fühli nöd» (sens pas). Mais «ich chills jetzt» (je vais arrêter), au risque de vous agacer.

Et maintenant, passons aux définitions.

Fix: «fix» peut être utilisé pour exprimer son accord. «On se retrouve demain?» La réponse à cette question est «fix» (tout à fait).

Fresh: «fresh» est un autre mot pour chouette, relax!

Weird: il a la même signification qu’en anglais, même si son usage est plus fréquent. Il est d’ailleurs très courant de parsemer ses réflexions de termes anglais.

«Läuft bei mir/dir/ihr/ihr» (Ça marche pour moi/toi/lui/elle): utilisé pour exprimer que tout va bien, tout simplement. Mais, comme je l’ai déjà mentionné, je n’aime guère cette expression :).

Fühli: il est évident que nous avons un penchant pour la simplicité. Lorsque quelque chose nous plaît, nous «fühlen» (sentons) la chose.

Chills: descendre de ses grands chevaux, se calmer, s’arrêter. «Chill mal! (Reste calme!), en quelque sorte…

By |2020-09-08T12:14:34+02:00juin 8th, 2020|Urban Dictionary|

URBAN DICTIONARY: Bolze

Longtemps, la Basse-Ville était synonyme de quartier pauvre et ouvrier, et ses habitants, les Bolzes, étaient pointés du doigt par les résidents, plus fortunés, du haut de la ville. Forts de leur culture bolze et de leur langage propre, mêlant allègrement le français et l’allemand, les habitants originaires de la «Basse» sont fiers de leur identité. Chaque année, ils organisent le célèbre carnaval des Bolzes, dont la mise à mort du bonhomme hiver, le Rababou, constitue le point culminant.

By |2019-12-05T18:30:42+01:00décembre 5th, 2019|Urban Dictionary|

URBAN DICTIONARY: guanxi

Voilà un terme chinois synonyme de cauchemar pour les traducteurs. Et pour cause: il est intraduisible. Des livres entiers se sont essayés à le définir, à grand renfort de périphrases, donc autant dire qu’ici nous ne pourrons que délimiter modestement les contours d’un mot qui englobe mille et une notions – et au moins autant de subtilités.
Valeur basée sur les principes du confucianisme, aussi fondamentale en Chine que la confiance et la loyauté, le guanxi est l’art du relationnel, dont la finalité implicitement admise de tous est un intérêt mutuel, qu’il soit personnel ou professionnel. Une sorte de «réseautage à la chinoise» qui repose sur l’échange de bons procédés dans les affaires et sur le maintien de l’équilibre des flux dans les interactions sociales. Par extrapolation, le guanxi pourra désigner le réseau ainsi constitué. Inscrite sur le long terme, cette approche codifiée et quasi ritualisée des relations entre personnes consiste à rendre service selon un principe de réciprocité: celui qui m’aide aujourd’hui pourra compter sur mon aide demain, et inversement. Un must dans une société où «savoir y faire» peut mener à de plus grandes réussites que le savoir-faire à proprement parler.

– Bénédicte, traductrice française

By |2019-10-01T16:39:50+02:00octobre 1st, 2019|Urban Dictionary|
Go to Top